Pascale en cavale

Via Vacare – resort écologique

Laisser un commentaire

Lors de mon passage à Mui Ne (la plage de kite surfer), j’ai fait quelques cours de yoga. Un matin, le prof m’explique qu’il était bien content puisqu’il venait d’avoir la confirmation que, sa blonde et lui allait enseigner le yoga dans un super endroit sur l’île Gili Gede, au sud de Lombok. Sachant que j’avais l’intention d’aller dans ce coin, je lui pose plus de questions et prend le nom de l’établissement en note. VIA VACARE.

Je fais une petite recherche sur internet et j’ai un pincement en lisant la description. Laissez de côté les endroits bondés de touristes. Venez lire votre livre préféré sans bruit autour. Relaxez dans votre hamac au dessus de la mer. Déguster d’excellents repas. Faites du snorkeling ou marchez dans la nature. Participez aux séances de yoga et de méditation, le tout devant un magnifique coucher de soleil. Et le prix était tout aussi wow: 40 $ par jour, 3 repas inclus. HEEEE… HELLLLOOO… I’M COMINGGGGG !

Lors de la l’organisation de mon passage en Indonésie, je décide donc de planifier la visite de cet endroit, tout de suite après mon trekking de 3 jours au Mt. Rijiani… au grand bonheur de mes pieds plein d’ampoules !

Dès mon arrivée à ce mini havre de paix, je comprends que ce petit établissement de 8 bungalows deviendra ma famille pour 3 jours. Telma, la sœur de la propriétaire, me présente à tous les autres voyageurs : Je te présente Nadège de France, Veronica et sa maman d’Angleterre. Et soir nous accueillerons Katarina and Yorge également d’Angleterre. Le déjeuner est à 9h30. Dîner à 13h. Souper à 19h. Nous mangeons tout le monde à la même table… Pourquoi pas !

Telma est une dame extraordinaire. Ce qui m’a le plus marqué est son calme légendaire et sa gentillesse. En plus de tout planifier pour ses clients (excursions, arrivée, départ…), elle participe à la préparation des repas, donne les cours de yoga et guide ses clients lors des excursions de snorkeling. Cette beauté des îles dégage la pureté et le bien-être… une très belle rencontre !

Parlons maintenant du côté écologique de l’endroit.

Électricité : Il n’y a pas d’électricité sur l’ile. Le petit resort possède donc des génératrices. Celles-ci fonctionnent de 11h à 13h et de 16h30 à 20h. Il y a des chandelles et lanternes dans chaque bungalow. J’aimais bien l’ambiance de ma chambre le soir.

L’eau : L’eau à boire provient de Lombok. Elle est transportée en bateau. Il y a une distributrice à la cuisine. On se sert quand on veut.

L’eau pour se laver provient des nuages. Oui, oui. Ils récupèrent l’eau de la pluie et chaque bungalow comprend une grosse cuve remplie de cette eau. Ça m’a pris du temps avant de comprendre comment me laver dans ce bain typique indonésien (avec la chope et la cuvette). On se verse de l’eau sur la tête. Celle-ci tombe dans le banc en plastique et on peut reprendre cette eau pour se rincer. Leçon de ma première expérience de lavage… retirer le sable sous ses pieds avant de les mettre dans le banc noir. Si non, c’est une roue sans fin de sable partout sur le corps et dans les cheveux. J’ai également procédé moi-même à mon lavage ardu après Gili Trawangan et le trekking.

Toilette : comme souvent dans les bungalows, il n’y a pas de chasse d’eau. On doit verser l’eau dans la toilette avec la chope. Cette fois-ci l’eau de la mer (bacs jaune et vert). Et le papier, dans la poubelle.

Nourriture : Le tout est conservé dans un congélateur qui fonctionne également avec une génératrice. Pour le poisson, l’établissement l’achète la journée même au marché situé à 20 minutes en bateau, et le fait cuire dès son retour.

Sur le même thème de la nourriture, nous pouvions participer à la préparation du souper. C’était vraiment intéressant et surtout très enrichissant. J’ai hâte d’essayer des recettes indonésiennes à mon retour.

Staff : Il y a 5 employés permanents. Tous des habitants de l’île. Ce qui est remarquable est que ceux-ci, n’ayant pas vraiment d’éducation, font l’apprentissage de différentes choses comme la cuisine, la réparation de l’établissement, le ménage, l’anglais… le tout avec l’aide des propriétaires. Ils est aussi possible pour les clients de donner des cours d’anglais à la seule école de l’île ou d’aider à nettoyer les berges.

Très inspirant comme entreprise. BRAVO VIA VACARE !

La seule chose… c’était vraiment  »jungle ». Disons que j’ai encore une fois pousser limites !

Il y avait un méga gros gecko en permanence dans mon garde robe. Je l’ai surnommé Po-Paul. Il devait mesurer 20-30 cm. Vous comprenez que j’essayais par tous les moyens pour me dire que c’était normal et sympathique de cohabiter avec un gros reptile gluant. Je ne l’ai jamais vu ailleurs que dans le garde-robe mais je sais qu’il sortait de temps à autre car, imaginez-vous que j’ai souvent ramassé ses crottes sur mon plancher.

Le filet pour moustiques autour de mon lit était troué. Je ne dormais donc pas la tête tranquille.

Pas d’électricité = pas de ventilo. Pas de clim. Pas d’air. Je fermais les fenêtres (sans moustiquaire) car je ne voulais pas qu’il y est un party de gecko dans mon garde-robe… La nuit à 30C, pas d’air… pas agréable !

Au déjeuner, dans le miel et les confitures, il y avait tout plein de fourmis.

Dans l’eau de pluie pour me laver le corps et les cheveux, j’ai trouvé, à ma 3e journée, des petits trucs vivants qui bougeaient. Je ne me suis donc pas lavé la 3e journée.

Je ne peux vous cacher que j’avais assez hâte d’arriver à Bali, voir mon amie Anne-Julie, prendre une bonne douche chaude et dormir à l’air climatisée…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Pascale en cavale

Une fille bien simple qui s'est dit un jour: "Mieux vaut vivre ses rêves que rêver sa vie" !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s